Instances

Un CA pour veiller au bon fonctionnement de l’organisation

Le Conseil d’administration (CA) de la Table Agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches est formé de vingt-cinq administrateurs. Tous les secteurs d’activité de la filière agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches sont représentés.

Les postes en élection sont comblés chaque année lors de l’Assemblée générale annuelle. La formation du conseil d’administration se fait par élection dans chaque collège électoral ou par nomination des organismes régionaux.

Le directeur général de la TACA, M. Jean-Michel Bordron à titre de secrétaire, assiste aux rencontres du conseil d’administration sans droit de vote.

Informations en date du 17 juin 2015. Consultez la liste complète des administrateurs ici [PDF]

Consultez les règlements généraux de la TACA (en date du 16 juin 2015) [PDF]

Les membres du CA

Ce collège est composé des entreprises dont la distribution en gros ou au détail des produits agroalimentaires représente au moins 50 % du chiffre d’affaires annuel.

Ce collège est représenté, au sein de la TACA, par :

  • M. Guillaume Laroche, Alimentation Laroche et fils inc.
  • Mme Isabelle Bonneau, Marché Aubonne mon épicier

Ce collège est composé des institutions de formation agricoles et agroalimentaires.

Ce collège est représenté, au sein de la TACA, par :

  • M. Mario Tardif, enseignant, Cégep de Lévis-Lauzon

Ce collège est composé des instances locales où s’exerce une concertation des actions de développement agroalimentaire.

Ce collège est représenté, au sein de la TACA, par :

  • M. Normand Côté, représentant, Table de Goûtez Lotbinière
  • Mme Anne Ladouceur, représentante, réseau des Arrêts gourmands

Ce collège est composé des entreprises dont la transformation agroalimentaire représente au moins 50 % du chiffre d’affaires annuel.

Ce collège est représenté, au sein de la TACA, par :

  • M. Marcel Savoie, propriétaire, Relais des Campagnes
  • M. Michel Droin, propriétaire, Détour en France
  • M. Jean-François Doyon, propriétaire, Les Ruchers D.J.F. inc. – Le miel d’Émilie

Ce collège est composé des restaurants, auberges et autres établissements présentant une cuisine de distinction basée sur la mise en valeur des produits régionaux.

Ce collège est représenté au sein de la TACA, par :

  • M. Gaston Couillard, chef-propriétaire, Domaine de l’Oie Toquée

Ce collège regroupe les centres locaux de développement (CLD) et les sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC). Ces organismes aident la population et les entreprises à concrétiser leurs idées, leurs projets, d’une manière durable. Pour y parvenir, ils offrent des services tant financiers que techniques à la collectivité. Deux administrateurs sont répartis entre les CLD et les SADC de la région. Ce collège est représenté, au sein de la TACA, par :

  • M. Alain Vallières, directeur général – CLD de Bellechasse
  • Mme Marie-Claire Larose, directrice générale – SADC Bellechasse-Etchemins

Ce collège est composé des coopératives agricoles et agroalimentaires. Ce collège est représenté, au sein de la TACA, par :

  • Mme Marlène Thibodeau, administratrice, Groupe coopératif Dynaco

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) veille à la croissance de tous les maillons de l’industrie bioalimentaire. Intervenant à plusieurs niveaux, il conseille et accompagne tant les entreprises agricoles que les acteurs du milieu vers le développement durable. Deux administrateurs sont désignés par la Direction régionale de la Chaudière-Appalaches du MAPAQ. Le MAPAQ est représenté, au sein de la TACA, par :

  • Mme Renée Caron, directrice régionale
  • Mme Sarah Lepage, conseillère en développement régional

L’Union des producteurs agricoles (UPA) est la voix officielle de tous les producteurs et productrices agricoles du Québec. Deux administrateurs sont désignés par la fédération régionale de l’UPA pour faire partie du CA. L’UPA est représentée, au sein de la TACA, par :

  • M. Paul Doyon, président, Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches
  • M. Alain Talbot, Fédération régionale UPA de la Chaudière-Appalaches

La Financière agricole du Québec soutient et fait la promotion du développement du secteur agricole et agroalimentaire. La Financière favorise donc le développement économique du secteur dans une perspective de développement durable. Elle attache d’ailleurs une importance particulière au développement du secteur primaire. La Financière agricole du Québec est représenté, au sein de la TACA, par :

  • M. Claude Hasty, directeur régional

 

Emploi-Québec offre différents services consacrés à l’emploi et à la main-d’œuvre aux Québécois et Québécoises. Pour favoriser le développement économique et social, Emploi-Québec intervient pour lutter contre le chômage, l’exclusion et la pauvreté. Un administrateur est désigné par la direction régionale d’Emploi-Québec pour faire partie du CA :

  • M. Romain Martineau, responsable régional des services aux entreprises

Les municipalités de la Chaudière-Appalaches sont regroupées selon un même territoire d’appartenance en municipalités régionales de comté (MRC). Un administrateur est désigné par les MRC pour faire partie du CA :

  • M. Christian Noël, directeur adjoint de la MRC de Bellechasse, représentant, Conférence des préfets de la Chaudière-Appalaches

Tourisme Chaudière-Appalaches est un organisme à but non lucratif et autonome. Il regroupe des membres provenant des divers secteurs touristiques et agit avec ses membres et partenaires comme maître d’œuvre en matière de concertation régionale dans le but d’accroître les retombées économiques associées à l’industrie touristique :

  • M. Richard Moreau, directeur général

En tant que responsable de l’organisation municipale et du développement régional, le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) a pour mission d’appuyer l’administration et le développement des municipalités et des régions en favorisant une approche durable et intégrée pour le bénéfice des citoyens. Il coordonne également l’intervention du gouvernement en matière d’économie sociale.

  • M. Pierre Drouin

 

Le Conseil d’administration peut accueillir en son sein tout représentant d’organisme ou d’entreprise œuvrant en Chaudière-Appalaches. Pour ce faire, cet organisme ou cette entreprise doit contribuer, pour un montant annuel minimal de 10 000 $, au financement de la concertation régionale menée par la TACA.

Un CE pour le suivi régulier de l’organisation

Le Conseil exécutif de la Table Agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches est composé d’administrateurs du Conseil d’administration.

Le CE est formé de :

  • M. Jean-François Doyon, président
  • Mme Marlène Thibodeau, vice-présidente
  • M. Claude Hasty, trésorier
  • M. Sylvain Bourque et M. Paul Doyon, officiers
  • M. Jean-Michel Bordron, secrétaire
HAUT