IRS et IRE ?

Josiane Lefebvre, agronome
spécialisée en agroenvironnement

Depuis le début des années 2000, le milieu agricole québécois s’est doté d’un outil facilitant le repérage de produits phytosanitaires (herbicides, pesticides, fongicides, etc.) ayant le niveau de risque le moins élevé. Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) ainsi que le ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les Changements climatiques, de la Faune et des Parcs (MELCCFP) se sont impliqués dans l’élaboration d’un outil. Cet outil nous permet de connaître le risque de l’utilisation des produits phytosanitaires pour la santé (IRS) et l’environnement (IRE) dans un contexte donné.

 

Ces indices de risque sont obtenus en considérant différents critères. Ils tiennent compte entre autres du risque de toxicité aiguë et chronique. Un risque de toxicité aiguë, c’est l’impact de l’utilisation du produit phytosanitaire lors d’une seule exposition. Ce genre de toxicité pourrait être rapidement observé. Par exemple, après un contact, une irritation de la peau ou des yeux pourrait subvenir. Pour ce qui est du risque chronique, ce sont les effets suivant une exposition répétée. Ce genre de toxicité pourrait engendrer par exemple un cancer, un trouble de développement, etc.

 

Pour retrouver les indices de risque de chacun des produits phytosanitaires, utilisés en agriculture, vous pouvez consulter le site « Sage Pesticides ». L’hyperlien est le :

 https://www.sagepesticides.qc.ca/Recherche/Calculateur

 

Sur ce site, nous avons l’opportunité de rechercher les indices de risque des produits phytosanitaires en spécifiant le contexte d’utilisation. Ainsi, nous devons connaître le type de traitement par exemple si c’est un défanant, fongicide, herbicide, etc. La technique d’application par exemple la pulvérisation vers le sol. Le ou les produits commerciaux mélangés dans la bouillie ainsi que la dose. Selon ces informations l’outil est en mesure de calculer l’IRS et IRE. De plus, des pictogrammes sont utilisés dans le détail du rapport afin d’aider l’utilisateur à bien comprendre le niveau de risque en fonction du résultat obtenu.

 

Les produits phytosanitaires sont utiles, mais pas sans risque. D’ailleurs, lorsque nous travaillons avec des pesticides, il est recommandé de se protéger adéquatement en portant les équipements de protection requis tels que le décrit entre autres le guide « Les pesticides et la santé, risques et mesures préventives ». Ce document a été préparé par le gouvernement du Québec.  

 

Faites attention à vous!

La rédaction et la diffusion de cet article est rendue possible grâce au soutien du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

À lire également